Pourquoi utiliser des chaussures de sécurité

Les pieds sont généralement soumis à de nombreuses situations à risque sur le lieu de travail. De ce fait, on est tenu de toujours les protéger. Qui plus est, la loi impose tant aux employeurs qu’aux salariés l’utilisation des chaussures de sécurité en fonction du secteur d’activité. Et contrairement à ce que l’on pense souvent, elles sont rigoureusement conçues pour apporter du confort en plus d’être un gage de sécurité. Donc, on peut travailler en toute sérénité sans pour autant renoncer au confort et à l’esthétique.

Les bonnes raisons de porter des chaussures de sécurité

Actuellement, entre 7% et 10 % des accidents du travail se caractérisent par des blessures aux pieds ou chevilles. De ce fait, la loi impose à chaque travailleur le port de chaussures de sécurité. Cela touche un bon nombre de secteurs, notamment le BTP, manutention, les travaux d’électricité, l’agroalimentaire, etc. En fait, elles ont pour principal but de protéger les pieds contre des risques mécaniques, électriques, chimiques, thermiques et les rayonnements. Par ailleurs, elles permettent de maintenir une bonne hygiène des pieds, car elles peuvent faire circuler l’air et évacuer la sueur. Enfin, ces chaussures sont conçues pour que celui qui les porte puisse travailler dans un maximum de confort. Particulièrement, par rapport à leurs poids et la coque de protection.

Les particularités des chaussures de sécurité

Les chaussures de sécurité semblent plus ou moins similaires à une banale paire de baskets à première vue. Cependant, elles possèdent plusieurs rôles qui les distinguent à une paire anodine. D’abord une coque de protection, souvent métallique, est placée à l’extrémité pour protéger les pieds contre l’écrasement. Outre le fait de protéger les orteils, elle peut servir pour reposer des objets lourds afin de faciliter leurs reprises. Ensuite, ce type de soulier a sa semelle renforcée dans le but d’éviter la perforation. Par ailleurs, les chaussures de sécurité doivent aussi avoir une semelle antidérapante pour prévenir au mieux les accidents du travail. Il existe bien d’autres éléments de protections qui diffèrent une chaussure de sécurité à une autre en fonction du secteur d’activité. À savoir, les chaussures isolantes, anticoupures, antistatiques ou encore résistantes au feu.

Pour choisir ces chaussures de sécurité

On doit savoir qu’il n’y a pas une chaussure de sécurité, mais plusieurs. Les besoins, reliés aux activités qu’on exerce, orientent en général le choix à effectuer. De plus, il soulève de l’obligation des employeurs de disposer à un salarié un modèle adapté aux risques à couvrir, à son poste ainsi qu’à sa morphologie. Mais, le choix esthétique revient à celui qui le portera. En outre, on est également tenu de prendre en compte la matière, le type de protection, le confort, la forme. Et surtout, les normes qui définissent les différents critères en fonction des protections, notamment la norme EN ISO 20345 : 2011. Par exemple, les chaussures de sécurité EN 345 sont les mieux adaptées pour un ouvrier dans le secteur du bâtiment et travaux publics.